https://fondation.univ-nantes.fr/medias/photo/itw-olivier-menard-vignette_1584112888528-jpg
  • Le 02 octobre 2020
    false false

Olivier Ménard, Doyen de la Faculté de Droit et des Sciences politiques de l'Université de Nantes, revient sur les liens qui unissent le Barreau de Nantes et la faculté mais aussi sur le sens de l'opération Un siège à l'Université lancée par la Fondation.


Monsieur le Doyen, que pouvez-vous nous dire des liens qui unissent la Faculté de Droit et le Barreau de Nantes ?

Le suivi de nos étudiants montre que, leur diplôme en poche, ceux-ci restent attachés à leur territoire tant pour leur engagement professionnel que pour leur épanouissement personnel. La faculté forme donc nombre des juristes nantais et ligériens et les diplômés de la faculté s’insèrent naturellement dans le tissu local et régional contribuant à leur tour au développement du territoire. Ainsi, sans exclusive, nombreux sont les avocats nantais qui ont pu faire tout ou partie de leurs études à la faculté. Le lien avec le Barreau est donc des plus naturels et cette relation profite à tous.

Une convention de partenariat a d’ailleurs été signée en juin 2018 pour réaffirmer s’il en était besoin les liens entre nos deux institutions. Cette convention vise à favoriser les échanges entre le Barreau et la faculté et la mise en place d’actions communes de formation, de conférences et de communication. Elle vise également à professionnaliser les enseignements dispensés par la faculté en favorisant la collaboration entre les avocats et les enseignants-chercheurs. Nombreux sont les avocats nantais qui assurent des vacations et des travaux dirigés à la Faculté de Droit. Celles et ceux qui parmi vous viennent assurer des cours sont ravis de rendre à leur tour ce qu’ils y ont reçu. Et, par vos interventions, les étudiants se trouvent en prise directe avec la pratique au quotidien et reçoivent ainsi des clés indispensables pour opérer un choix conscient de leur futur professionnel, qu’ils choisissent d’épouser la profession d’avocat ou d’aller vers d’autres métiers.

Au-delà des liens professionnels, des liens plus personnels et des amitiés se sont développés entre les membres de nos deux communautés finalement très proches.

Je profite d’ailleurs de la présente tribune qui m’est offerte pour appeler toutes les avocates et tous les avocats qui souhaiteraient partager leur expérience et leurs savoir et savoir-faire à venir nous rejoindre pour enseigner à la faculté et ainsi contribuer à la qualité de l’enseignement que nous devons à nos étudiants et que nous réussissons à assurer grâce à la richesse que constitue cette pluralité des apports. Le Barreau vient également d’annoncer la création d’un prix visant à récompenser une thèse soutenue à la faculté en participant au financement de son édition contribuant à faire rayonner la recherche en droit de la faculté et en mettant le pied à l’étrier à un jeune docteur. Enfin, au-delà des seuls liens professionnels, ce sont également des liens beaucoup plus personnels et des amitiés qui se sont développés entre les membres de nos deux communautés finalement très proches.


Dans ce contexte, la Fondation de l’Université de Nantes lance une campagne autour de la modernisation de l’université et notamment de la Faculté de Droit. Pourriez-vous nous en expliquer les objectifs ?

Avec le soutien du Barreau, de la Chambre des Notaires et de l’ensemble des professions juridiques, la Fondation de l’Université de Nantes propose aux anciens de la Faculté de Droit et plus globalement à ceux qui y sont attachés, qu’ils soient étudiants, alumni ou enseignants, de soutenir la faculté via la fondation qui pilote cette campagne. En remerciement de son don, la fondation posera une plaque personnalisée au nom du donateur sur le siège de son choix. Cette campagne de nommage visant à apposer des plaques sur les 774 sièges de l’amphithéâtre E revêt une importance particulière. Cette appropriation pour 25 ans d’un siège de l’emblématique amphi E permet à celui qui fait un don de témoigner de son attachement pour le lieu et de le marquer de son empreinte, d’être fier d’y avoir été au point de vouloir continuer à y être et de le dire aux nouvelles générations qui passent sur ces mêmes bancs. Cela lui permet également de remercier pour la formation qu’il a reçue, à Nantes ou ailleurs, et qui a fait que, par ses études juridiques, il a pu s’accomplir professionnellement.
 
Cette campagne revêt une importance particulière. Cette appropriation d’un siège de l’emblématique amphithéâtre E permet de témoigner de son attachement pour le lieu, d’être fier d’y avoir été au point de vouloir continuer à y être et de le dire aux nouvelles générations qui passent sur ces mêmes bancs.

De même, par la présence de ces plaques, l’étudiant voit qu’il s’assied aux lieu et place de personnes dont il peut envier le parcours et ainsi le tirer vers le haut en se disant que pourquoi pas demain lui-même… L’étudiant pourra se dire qu’il fait partie d’une longue lignée de générations qui se sont succédé et ont réussi à accomplir leur rêve. La Faculté de Droit y voit une occasion de continuer de resserrer les liens entre le monde académique et le monde professionnel qui ne sont pas déliés l’un de l’autre mais bien la continuation naturelle d’un tout cohérent. Tout comme la faculté y voit bien évidemment un moyen de réaliser des travaux de modernisation qu’elle n’aurait pas la possibilité de financer autrement. Et pour ce soutien et cet accompagnement, je vous remercie.