mer énergie

Les projets à soutenir

1 - Production de carburant renouvelable à partir de l'énergie éolienne en haute mer

Par Aurélien Babarit et Vincent Frémont, (IUML et LS2N, Ecole Centrale de Nantes)

Depuis 2016, l’Ecole Centrale de Nantes étudie un concept de rupture pour la production de carburant renouvelable à partir de la ressource éolienne en haute mer. Il consiste en des flottes de navires éoliens autonomes (FARWINDERs), qui sont des navires à voiles produisant de l’électricité grâce à des turbines placées sous leurs coques [Platzer & Sarigul-Klijn, 2009]. L’électricité produite est convertie en carburant renouvelable par l’intermédiaire d’une usine de conversion d’électricité en liquide embarquée (CEL). Les résultats obtenus jusqu’alors indiquent qu ’une puissance nominale de 1 à 2MW est envisageable pour les FARWINDERs, et que le routage météorologique permettrait d’atteindre des facteurs de charge supérieurs à 80%. Ces résultats sont particulièrement prometteurs pour, à terme, une production de carburant à coût compétitif. L’un des verrous technologiques qui freine le développement de la technologie FARWIND est celui des flottes de FARWINDERs autonomes. L’objectif de ce projet est de contribuer à le résoudre. Ainsi, nous visons à développer et valider expérimentalement des algorithmes et des systèmes de contrôle pour le suivi de trajectoire d’un FARWINDER. Ce projet nécessite une approche interdisciplinaire associant le génie océanique et la robotique. Nous mettrons en oeuvre des techniques d’intelligence artificielle pour atteindre l’objectif.

 

2 - Faire de l'aquaculture sur une éolienne offshore: réalité ou utopie?

Par F. Schoefs, L. Barillée, B. Trouillet, P.A. Mahieu (IUML, Université de Nantes)

Le territoire martitime est occupé par un grand nombre d'acteurs (transport,défense, pêche, éoliennes offshore, ...) et est particulièrement sensible. L'espace est donc rare. Se servir d'un même lieu pour différentes activités est donc une nécessité mais est peu développé. Ce projet étudie la cohabitation de deux activités: aquaculture et éolien offshore sur un même site. A l'heure où l'état décide d'impulser une politique forte sur l'éolien offshore ce projet est d'actualité ! On cherchera notamment à l’échelle européenne puis française où sont les gisements communs aquaculture – éolien en mer et évalueront leur intérêt économique mais aussi les risques écologiques.